Améliorer le tri des biodéchets dans votre commune

Notre formule sur mesure

Nombreuses sont les communes romandes confrontées à des défis en lien avec la collecte des déchets organiques de cuisine. Trop de personnes ne trient pas ou jettent les déchets avec des sacs plastiques et autres emballages qui polluent la matière.

COSEDEC propose un soutien aux communes dans le but d’améliorer la qualité et la quantité des déchets organiques collectés. Notre approche mise sur des actions de sensibilisation de proximité combiné à des supports de communication attractifs. Nous souhaitons apporter une plus-value aux informations habituellement diffusées sur le sujet en mettant l’accent sur la facilitation du geste tout en lui donnant du sens pour inciter à mettre en place le tri.

Objectifs

  • Informer les habitant-e-s sur le cycle de vie des biodéchets et les conséquences de la présence de plastique.
  • Encourager l’adoption de bonnes pratiques du tri des biodéchets, de manière à mettre en place une collecte quantitative et qualitative.

Notre offre

Notre offre peut combiner des actions de terrain et du matériel de communication. Nous vous proposons un premier contact afin de comprendre la problématique de votre commune et identifier ensemble vos besoins.

Actions de terrain
Des actions de sensibilisation sont menées au moyen d’un stand didactique où sont présentés des conseils et activités ludiques. Le public est invité à découvrir le cycle des biodéchets dans sa région et prendre conscience des conséquences de la présence de plastiques. Un accent peut être mis sur l’identification des sacs compostables.

Communication de proximité
Mise à disposition de matériel promotionnel illustrant les avantages du tri des biodéchets et les conséquences de la présence d’intrus : visuels pour affiche, autocollants pour les containers et bacs de tri, vidéos et visuels pour campagne sur les réseaux sociaux.

Quelques chiffres sur les habitudes de tri des biodéchets en Suisse romande

Nous avons effectué un sondage auprès des Romand-e-s pour connaître leur pratique de tri des déchets organiques de cuisine. Les résultats révèlent un important manque de connaissance sur cette filière de recyclage.

  • Le fait de ne pas avoir de lieu de collecte ou de tri à proximité constitue un obstacle important cité pas 1/4 des répondants.

  • 92% des Romands déclarent ne jamais ou presque jamais mettre de plastique dans les déchets organiques.

  • 45% des Romands ne savent pas si les déchets organiques sont triés dans un second temps.

A quelle fréquence faites-vous le tri des déchets organiques?

Savez-vous comment les déchets organiques sont traités, à quoi vont-ils servir après la collecte?

Contact et informations

Florence Frossard
f.frossard(a)cosedec.ch
024/423. 44. 56