Un mois de sensibilisation au tri des déchets de cuisine à Orbe : le bilan est positif !

Un mois de sensibilisation au tri des déchets de cuisine à Orbe : le bilan est positif !

En mars, nous étions à Orbe pour une campagne de sensibilisation au tri des déchets de cuisine, en collaboration avec la commune. Retour sur cette jolie opération durant laquelle nous avons inauguré notre nouveau stand didactique !

 « Saviez-vous que vos déchets de cuisine deviennent de l’électricité ? » Derrière leur masque, deux habitués du marché hebdomadaire d’Orbe regardent l’animateur de COSEDEC avec curiosité. « Une fois triés, ils sont emmenés près d’ici, à Chavornay, dans une installation de méthanisation. Ils y sont transformés en biogaz qui fournira du chauffage ou de l’électricité. Voilà pourquoi c’est utile de les trier ! » 

Tous les jeudis du mois de mars, notre nouveau stand didactique a animé la place du marché d’Orbe, aux côtés des boulangers, vendeurs de miel et autres étals habituels. Il n’a pas manqué d’attirer l’attention avec ses déchets transformés en petits personnages, comme ce sachet plastique pas très content de se retrouver dans le compost. Durant dix demi-journées, au marché et devant des commerces, nous avons relevé le défi d’encourager les habitant-e-s à trier leurs déchets de cuisine et ne pas y mettre du plastique et autres intrus qui polluent la matière.

Nous retrouvons notre animateur aux côtés d’une grand-maman et sa petite fille qui s’essaient au « Jeu du bon sac » pour repérer les sachets qui peuvent être utilisés. Pas évident, car certains induisent en erreur, comme ce sac vert avec la mention « biodégradable ». « C’est un piège ! » souffle l’animateur. « Un sac biodégradable peut contenir des traces de plastique. S’il se retrouve dans le compost, il sera décomposé en petits morceaux et finira dans la terre dans laquelle poussent nos légumes. Il faut donc faire attention d’utiliser des sacs compostables, identifiables grâce au logo « OK Compost » ».

Un changement bien accepté par la population

L’opération a eu lieu dans le cadre d’un changement du système de collecte des déchets de cuisine au centre-ville d’Orbe. « Cosedec nous apporté son précieux savoir-faire en matière de communication et d’animation des stands » commente Annick Gilliéron, responsable des services techniques de la commune. « Cela nous a permis de nous concentrer sur les aspects plus administratifs et logistiques des mesures mises en place. » La commune d’Orbe a mis en place différents mécanismes pour encourager ses habitants à trier leurs déchets de cuisine : seau à compost offert, subvention à l’achat d’un lombricomposteur ou d’un composteur de jardin.

Deux mois après la mise en place du nouveau système de collecte, le changement semble avoir été bien accepté par la population. Nous tirons un bilan très positif de cette opération. En Suisse romande, trop de déchets de cuisine sont encore jetés à la poubelle et finissent incinérés alors qu’ils pourraient être transformés en énergie ou en compost. Nous espérons donc que notre stand aura bientôt l’occasion de faire escale dans d’autres communes afin de contribuer à faire évoluer les habitudes !

Plus d'informations